Review (VF) : Exploirateurs de Bruines

Ma chronique de Rotting Christ, le jeu de rôle metal et musical, évoquait en introduction le vivier passionnants et passionnés d’auteurs et d’éditeurs français. Vivien Féasson en est un autre exemple. Après s’être intéressé au Japon médiéval avec le très intéressant les Errants d’Ukiyo, le voilà qui développe, avec plusieurs jeux de rôle connexes, un univers poético-horrifique, dont le dernier né est Exploirateurs de Bruines.

Fiche technique

Éditeur : L’Averse
Pagination : 138 pages

Résumé : 

Tout le monde le sait : les gaminots qui se perdent un soir flotteux finissent par oublier le chemin de la maison et se mettre ados le monde des grands. Goutte à goutte, ils entrent dans les Terres humides, monde plus vieux où la Ville étire son labyrinthe infini et où les sirènes de l’averse festoillent de la chair des petits égarés. Ceux qui survivent se croquevillent en masse dans des enclaves asséchées, haut risque de se couper de l’Empire enfantin et de ses bienfaits. Heureusement pour eux, il y a les Exploirateurs !

Devenez un de ceux qui osent s’aventurier hors des enclaves pour permettre à l’empire d’exister ! Artempez la Ville sous la pluie à la recherche des bruines, endroits chargés de mystères et de dangers, puis retournez-vous-en auprès des vôtres les bras chargés de trésors et la bouche pleine d’histoires incroyables. Enfin… si vous survivez aux sirènes bien sûr !

Le Projet

Celui-ci a vu le jour via un financement participatif sur Game On Tabletop et a recueilli 10 000 euros, une somme très honorable pour un projet aussi atypique. L’univers de Vivien Féasson a débuté avec Perdus sous la pluie, a continué avec Libreté (qui a eu droit à plusieurs suppléments), et progresse à présent avec le bien nommé Exploirateurs de Bruines. L’univers dépeint est celui de la Ville, entité possiblement infinie, où se perdent les enfants errants venant du monde des adultes. Dans cette ville, il pleut tout le temps, et la pluie est mauvaise, sinistre, créant des Sirènes, créatures pouvant prendre bien des formes et se nourrissant des enfants qui tombent sous leurs crocs. Les enfants, pour survivre, ont créé des enclaves, des communautés où ils survivent à l’abri (relatif) de la pluie et de ses horreurs. La plus grande et la plus célèbre est Libreté.

De fiers Exploirateurs

Système de jeu

Exploirateurs de Bruines s’intéresse à un autre concept et, pour se faire, change de système de jeu. Libreté utilisait le système Apocalypse, mais Exploirateurs de Bruine s’intéresse aux enfants bravant les dangers de la Ville pour ramener trésors et autres bien nécessaires aux enclaves. Intelligemment, son auteur change de système et offre un rétro-clône. Il est écrit dans un style plongeant immédiatement dans l’ambiance, utilisant des mots déformés dignes de ceux qu’utiliseraient des enfants perdus et peu éduqués dans ce monde beau et terrible à la fois, et plongeant immédiatement le lecteur dans l’univers dépeint.

Nous sommes dans du Donjons et Dragons, que l’auteur a très intelligemment adapté. Les classes de personnages sont présentes, mais Vivien Féasson n’oublie pas que les joueurs incarnent des enfants. Ainsi, même le guerrier (appelé ici La Brute) peut difficilement espérer charger et tabasser des Sirènes (d’autant qu’est inclus un système bien pensé d’usures des objets et des armes). Il faudra au contraire être intelligent, chercher plutôt à éviter les pièges et les monstres, au risque de souffrir sévèrement (comme tout rétro-clône qui se respecte, il faut mériter la survie de son personnage). Parmi les classes de personnage, citons le Bizarre (le mage de cet univers) qui, pour acquérir ses pouvoirs, boit de l’eau de pluie, ou mange des morceaux de Sirènes, et court donc le risque de basculer du côté maléfique, étant regardé avec suspicion par les enfants des enclaves.

D'étranges créatures peuplent la Ville

Ce que l’on trouve dans l’ouvrage

Autre changement particulièrement bien vu, l’expérience est remplacée par la réputation, et se gagne entre autres en faisant cadeau des trésors gagnés dans les « donjons » à une enclave, poussant les joueurs à ne pas être égoïstes et à prendre conscience que leur rôle n’est pas seulement d’aller dans des endroits dangereux et de revenir avec des trésors, mais qu’ils sont là pour aider les enfants qui n’ont pas le courage d’agir comme eux.

Exploirateurs de Bruines est un petit ouvrage (140 pages) et il n’est pas nécessaire d’avoir lu les autres jeux de l’auteur. Vivien Féasson décrit ici les règles du jeu (aussi simples que bien pensées et superbement adaptées à son univers) et donne assez d’informations sur la Ville pour que le maître de jeu soit capable d’inventer l’univers en restant dans l’esprit du jeu (avec un court bestiaire très intéressant). Il ajoute quelques tables dans la belle tradition des rétro-clône pour entre-autre créer une enclave (y compris avec des petites choses qui permettent de faire quelques scénarios dans ses lieux) et termine avec quelques conseils pour adapter des donjons du commerce à l’ambiance de la Ville et des terres humides. Sans oublier deux scénarios très bien écrits qui montrent tout le potentiel autant poétique qu’horrifique du jeu. Le tout pour un tout petit prix.

Cela dit, Vivien Féasson n’est pas le seul responsable de la qualité du jeu. Il s’est adjoint l’aide de Willy Cabourdin pour les illustrations et la maquette. Ce dernier s’est aidé de photos d’enfants, envoyées par les fans du jeu, que lui et sa nièce ont retravaillés pour livrer des dessins superbes créant une ambiance totalement humide. Dans un style très bleuté, le tout créé un univers vraiment intéressant, qui mérite d’être lu, découvert et joué, que ce soit au sein de Libreté, ou en envoyant de courageux Exploirateurs au-delà des limites des enclaves, à la recherche de célébrités, de dangers et de trésors.

En bref

L’auteur développe un univers fascinant aussi beau que traumatisant, que l’on ne peut que souhaiter découvrir, le principe du rétro-clône collant superbement à l’univers.

Partage sur tes réseaux !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on tumblr
Tumblr
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Vous aimerez peut-être...

STREAM EN COURS
PAS DE STREAM EN CE MOMENT