Review (VO) : East Texas University

Début d’année oblige, voici un petit ticket sur mes lectures de Noel.

Comme le veut ma tradition, j’aurais pu lire du  WarsaW bien sale ou du Colonial version dark age et finalement j’ai déposé mes bagages au Texas.

L’East Texas University (Qu’on va rebaptiser directement ETU pour me faire gagner du temps) est un jeu de rôle popcorn horreur contemporain lycéen.  Celui qui pense Buffy est totalement dans le bon !

Le principe étant de joueurs des étudiants à l’université qui vont affronter les forces du Mal (Je mets la majuscule parce qu’il est nombreux le mal) tout en tentant de gérer leurs partiels, leurs casiers judiciaires et leurs vies sociales.

50082572_615229098935672_7423320349401415680_o
Dorothy, ses souliers rouges, elle les met souvent dans ta gueule !

Le Livre de base

Le livre de base contient une description du Campus ainsi que de la ville juste à côté avec ses lieux importants comme la bibliothèque, le fast food ou encore le cimetière. C’est survolé, tout comme la liste des pnjs qui tapissent le décor. A ce niveau-là, rien d’ébouriffant et je dirais même que si le Mj est pas plus motivé que ça, y a rien à vraiment en retirer.

Niveau règle c’est du Savage Worlds. En gros vous avez des caractéristiques (Qui se jette en d4 qu’on améliore en d6 jusqu’au d12). Ensuite vous avez des compétences que vous achetez et dont le coût dépend du niveau de la carac associé (En gros vous avez un système qui favorise la spécialisation dans un domaine). Une fois que vous avez le score du dés, vous le jetez ainsi qu’accompagner du dés joker (un d6) et vous devez faire 4 sur un des deux dés. Le système est sobre, efficace et sans fioriture et surtout totalement adaptable à n’importe quel univers, c’est jamais perdu.

Adaptation oblige, ETU vient rajouter son lot de règles dédié à l’univers et c’est là que mon cœur fut comblé. Du générateur de composants de rituels au rapide système de création d’intrigue. Tout est fait pour être ludique et facile d’utilisation. Vous avez besoin d’une Sororité avec un pitch en une ligne et un non bien typé, ETU est là pour vous. Quant au fait, que plutôt que de prendre des niveaux, le pj passe ses partiels (Un partiel se débloque tous les x points d’expérience) et change d’année, c’est vraiment sympa. Surtout que qui dit nouvelle année, dit nouveaux pouvoirs et à vous le/la « Tueur/se » tant attendu. C’est vraiment de ce côté que le jeu a éveiller mon intérêt. Suffisamment pour que je parcours la campagne dédiée.

49764923_615230722268843_201041994582065152_n
Vous remarquerez qu'au Texas, on aime porter le chapeau assorti avec la veste même en mauve <3

« Degrees of Horror » La Campagne officielle

La campagne de l’ETU, je préfère le dire tout de suite, ne cherche pas à innover ou surprendre. Elle est là où on l’attend avec ses fantômes, démons et monstres popcorn. L’intrigue ne brille pas par son originalité mais dépeint bien l’univers recherché. C’est léger, un rien cliché assumé et un poil « What the fuck » comme Josh Weddon savait le faire avec Buffy. En bonus, vous avez toute une série d’intrigues à rajouter à la campagne pour l’occuper, intrigues qui peuvent donner lieu à de chouettes épisodes (Je pense en terme de série quand je lis ETU) et dont certains rajoutent même des arcs narratifs supplémentaires. A nouveau on est pas dans de la grande écriture mais l’objectif c’est de prendre un bon moment régressif pas de checker sa santé mentale.

Pour ajouter au livre de campagne, vous avez toute une série de stand alone disponibles sur internet (Ils ont été créés pour le kickstarter du jeu) qui rajoutent encore une couche d’histoires dont la critique est la même que pour la campagne principale. On s’amuse, c’est vaguement potache et c’est sans prise de tête

49682504_615231342268781_8357297980469936128_n
Une soirée normale à l'ETU ! Des zombies, un drapeau texan et une gourgandine avec des pompoms !

En conclusion

Une très chouette et rapide lecture qui m’aura arraché des sourires et m’aura permis de trouver un jeu d’occulte contemporain teenager, un genre que je cherchais depuis quelques temps. Il permet, je pense, de faire une bonne petite tranche de scénarios qu’on oubliera assez rapidement mais qui feront passer un bon moment (C’est quand même là le principal). Le système Savage Worlds est vraiment impecc pour ce genre de jeu et offre de bonnes idées.

Voilà c’était le billet du Quarantenaire qui vous souhaite un bon début d’année, vos meilleurs vœux (Sauf fin du Monde comme toujours) et vous dit, au plus tard, au mois prochain pour d’autres aventures ! (Et lectures <3)

Quelques liens:

https://www.peginc.com/product-category/etu/ (Pour pouvoir acheter le jeu)

http://www.legrog.org/jeux/savage-worlds/east-texas-university/east-texas-university-en (Pour une étude approfondie du jeu)

http://www.legrog.org/jeux/savage-worlds (Pour le système de règles)

Partage sur tes réseaux !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on tumblr
Tumblr
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Vous aimerez peut-être...

STREAM EN COURS
PAS DE STREAM EN CE MOMENT