L5R : La Légende des 5 Anneaux (1/2)

Je vais vous parler de mon affection pour la Légende des 5 anneaux (L5R pour les intimes et comme ça j’ai introduit un acronyme, mot compte double, présent en début de cet article)
L5r je l’ai rencontré la première fois dans mes premières années de maitrise, une période confuse où je croyais dans les univers forts (clichés donc) et où t’avais des règles qui donnaient la part belle à trente écoles différentes de combat et bien sûr idéalement dans un univers manga parce que j’en lisais à la pelle. J’aurais pu tombé sur Panty Explosion (Que j’ai aussi maîtrisé des années plus tard… Je n’ai honte de rien sachez le) mais l’histoire en fit autrement.
Je rencontrais L5R et mon moi de fin d’adolescence tomba totalement amoureux. Un univers asiatique , des samurais péchus et des shugenjas très mystérieux, un honneur qui fait joli, des clans aux caractères bien trempés, le tout dans une ambiance faisant la part belle à l’action. Ca c’est ce que j’en ai retenu après une première lecture et lors de mes premiers scénarios. Avec le recul (et le souvenir), c’était quand même sacrément caricatural et définitivement le duelliste qui invente un style de folie pour les manchots n’était pas une bonne idée parce que c’est une sacrée perte de temps pour pas grand chose… Sachez simplement que j’ai encore fièrement ce livre trônant dans mon armoire à merveille !
"Où quand on sait pas comment vous vendre un jeu, alors on prend une pose improbable mais sauvage comme un étalon russe"
Ensuite est venue ma période “Le Jeu de rôle c’est un truc d’adulte qui ont compris la vie” où le rôle domine les règles, où qu’on vit dans un monde sombre et où il est de bon ton de ne plus jouer à des jeux de type dungeons and dragons. Malheureusement c’était aussi la période D20 (Le nom du système tout droit hériter de Dungeons) de L5R 2ème édition. Je l’ai abandonné et ranger dans les jeux trop stéréotypés qui dénigraient la culture japonaise que je ne connaissais, bien sûr, pas du tout mais que j’aimais tant. Et apprenez que je n’ai pas la seconde version dans ma bibliothèque et qu’avec le recul j’en suis tristesse. Surtout que plusieurs compléments de cette époque (hors dessins et hors système) sont considérés comme les meilleurs…. Ryoko Owari, La Cité des secrets pour n’en citer qu’un.
Pour la petite histoire, dorénavant vous aviez deux livres plutôt qu'un pour maitriser dans la lignée de DD.. Vous remarquerez qu'il est aussi triste que moi qu'on se soit manqué
Des années plus tard, comprenez après avoir revu à la baisse ma fierté de mj déplacée et après avoir plongé dans plein d’autres jeux, j’ai décidé un peu par hasard d’acheter la troisième édition de la bête. Je cherchais alors un univers low fan, asiatique avec un système social totalement en décalage du nôtre. J’y découvris donc un univers nourri et complet complètement high fantasy (Sérieusement je me demande comment au bout d’autant d’ennuis y a encore des gens pour cultiver les champs) dans lequel sincèrement on se perd son latin à tenter de comprendre le tenants et aboutissants (Il y a un wiki sur internet.. Un wiki à donner mal de tête) et toujours aussi bourré de règles inutiles (C’est bien simple, si vous prenez toutes les techniques différentes dont vous expurgez le côté rp donc juste les effets, on en a un pour une dizaine de pages je dirais).
Et là ce fut le coup de foudre à en pleurer. A ce moment je compris ce que tant d’autres gens avaient appréciés et je me plongeais sans vergogne dans son univers tout en me l’appropriant. Je garde de cette troisième édition une sorte de renaissance asiatique et je bénis le complément de Four Winds qui est cliché à se noyer mais qui regorge avec de l’imagination de scènes marquantes, de pnjs hauts en couleur et d’une conclusion hollywoodienne. Ma première campagne fut donc installée et j’en garde encore de très bons souvenirs ! C’est aussi là que mon côté innocent découvrit qu’en fait l’histoire était écrite par des tournois de jeux de carte et qu’L5R, jeu de rôles, était le petit ère de L5R le jeu de cartes mais c’est une histoire qui aura sens plus tard. 
Sobre, un écrin de soie autours d'un katana, un sentiment de distinction.. L5R what else ?
Et puis vint la dernière version en date, la Quatrième édition. Elle visait à réduire le côté grosbill de son prochain et tenter de donner un peu de fraîcheur à l’ensemble et surtout offrit une vision de l’ensemble des époques importantes de L5R. A ce titre cette édition est celle qui m’a le plus parlée, entre règles moins lourdes et univers largement plus étendu et un complément/boîte sur l’élévation d’une Seconde Cité sur un continent étranger (Que j’ai, ô joie).

Sincèrement le jeu est une sorte d’almanach qui reprend presque tout ce qu’il est possible de demander avec ces petits canevas de campagne proposé pour enrichir l’imagination de ses mjs et des nuances pour les adapter selon les époques. Sincèrement j’aime beaucoup cette édition et lorsqu’il a été annoncé que l’éditeur cessait d’éditer le jeu, j’ai eu un pincement au cœur.

Des lettres dans le sang, un katana qui reflète un visage... C'est du mystère et du meurtre à la portée de tous !
Actuellement une cinquième édition est prévue avec un reboot de l’univers, édité par le nouveau boss de Rokugan (L’univers de L5R) que j’attends sans trop l’attendre. Partagé entre le plaisir de voir la gamme vivre à nouveau et triste de quitter l’univers que j’arpente avec plaisir. Je vous en parlerai surement de toute façon, facebook n’aime pas quand je suis silencieux.
Voilà donc pour mon bref historique des différentes éditions, dans la semaine (Ou début de mois prochain), je ferais l’article qui attaquera les règles et l’univers plus en détail (Je ne ferais que la quatrième édition puisque elle reprend toutes les autres niveau timeline). D’ici là portez vous bien !
Hida O-Ushi une des plus grandes guerrières du clan du Crabe possédant un fan club de joueurs de cartes à travers le monde et dont voici une des images les plus célèbres immortalisé par Brian Snoddy

Partage sur tes réseaux !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on tumblr
Tumblr
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Vous aimerez peut-être...

STREAM EN COURS
PAS DE STREAM EN CE MOMENT