Preview (VO) : The Shape of Shadows

Parce que ce projet est d’une poésie infinie, je tenais à vous le présenter ! Et puisque j’ai toute votre attention, je vais aussi parler un peu de JDR solo et de certaines de ses charmantes déclinaisons, les “keepsake” et “connected path” games…

“The Shape of Shadows” est un JDR dont la campagne de financement participatif vient d’être lancée. Dans les prochaines lignes, je vais tâcher de vous présenter (entre autres !) ce que j’ai compris du jeu.

“The Shape of Shadows” se revendique être un “connected path and keepsake game”. Ces termes ont été inventés par Shing Yin Khor et Jeeyon Shim. Un “keepsake game” est un jeu de rôle, souvent solo, qui prend comme élément de jeu principal un objet concret du quotidien, que la joueuse va créer ou améliorer au fur et à mesure, et qui a vocation à être conservé après la partie en guise de souvenir ou d’objet décoratif.

A titre d’exemple, citons “A Mending” de Shing Yin Khor. Vous incarnez un voyageur qui souhaite rejoindre un ami, et qui va planifier son voyage sur une carte. La carte sera brodée (pour de vrai !) par la joueuse (ou dessinée, selon ses talents) au fur et à mesure de la partie.

Dans “The Shape of Shadows” de Jeeyon Shim, on incarne un élève magicien dont le maître s’est retrouvé enfermé, et qui cherche à le libérer. Pour cela, il va devoir décrypter le grimoire de son mentor tout en créant son propre grimoire afin de décrypter les clés magiques permettant la libération de son maître.

Pour cela, la joueuse peut utiliser un banal agenda qu’elle complètera avec différents éléments fournis par le jeu, le rendant alors de moins en moins banal. Chaque jour, le jeu fournira une petite quête ou une épreuve à réaliser : observer un élément inhabituel, décrypter une énigme, trouver un ingrédient pour un rituel, etc. Comme une sorte de chemin initiatique vers la connaissance.

A quoi ressemblerait votre grimoire magique ?

Au début de cet article, je mentionnais aussi les “connected path games”. Ils divergent légèrement des JDR solo tels qu’on les connaît. Généralement, les JDR solo fournissent des amorces sous forme de questions pour guider la joueuse dans un processus créatif censé susciter des émotions en elle. Le jeu prend souvent la forme d’un journal intime. Chaque joueuse vit une expérience unique, qui lui est personnelle, mais qui sera probablement proche de celle d’une autre joueuse qui jouerait au même jeu à un autre moment.

Comme exemple de JDR solo (à la rien à voir), citons “The Beast” d’Aleksandra Sontowska et Kamil Węgrzynowicz. Un JDR sombre et érotique dans lequel vous incarnez l’amant-e et le gardien/la gardienne d’un monstre pendant 21 jours. (Rassurez-vous, il existe aussi plein de JDR solo autour de thèmes plus mignons.)

“The Shape of Shadows”, lui, cherche réunir plusieurs personnes autour d’une même expérience. On pourrait presque parler de JDR solo-multijoueur.

Concrètement, le jeu se jouera pendant 4 jours par semaine, pendant 4 semaines consécutives, cet automne. Chaque jour de jeu, les participants recevront un email “en jeu”, représentant une page du grimoire de leur maître, qu’ils découvrent petit à petit. Chaque email fournira une quête ou un objectif à accomplir, cohérent avec ce que ferait un apprenti mage.

Un exemple de la façon dont une joueuse pourrait élaborer son agenda/grimoire.

Ce qui rend le jeu “connecté”, c’est que la partie se déroulerait en simultané partout dans le monde, et que chaque participant-e aura l’occasion de partager avec les autres ses trouvailles et ses créations (et peut-être aussi de contribuer à une quête commune).

Pour citer l’autrice du jeu : “La joie d’un ‘connected path game’ provient de notre désir intuitif de montrer aux autres ce qui nous est précieux, comme on en prend soin, et pourquoi nous le faisons.”

Découvrez ici le détail de la campagne de financement participatif. Elle se clôture le 21 mai 2021.

Note de la chroniqueuse : Cet article est basé sur la traduction de la page du financement participatif. Les erreurs de traduction ou approximations éventuelles seront de ma faute.

Partage sur tes réseaux !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on tumblr
Tumblr
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Vous aimerez peut-être...

STREAM EN COURS
PAS DE STREAM EN CE MOMENT